Frais de gestion locative : comment-sont-ils calculés ?

La gestion locative désigne l’ensemble des tâches de gestion quotidienne d’un bien immobilier, appartement ou maison que le propriétaire met en location. Il existe alors plusieurs solutions pour gérer la location du bien : faire appel à une agence de gestion locative ou s'occuper seul de la mise en location du bien. La plupart des propriétaires préfèrent la tranquillité et passent alors par un mandataire.

Les types de frais de gestion locative

Lorsqu'un bailleur fait appel à une agence immobilière pour la gestion locative de son bien, la rémunération du mandataire se calcule sur les loyers (charges comprises) qu'il perçoit. Toutefois, les tarifs sont librement fixés par les agences immobilières. Elles peuvent ajouter certaines options choisies par le propriétaire.

Cependant, tous les mandataires n'appliquent pas leur taux d'honoraires sur la même base : certaines préfèrent calculer sur la base des loyers réellement encaissés, tandis que d'autres préfèrent facturer leurs honoraires sur le loyer nu du logement.

De plus, il ne faut pas confondre ces frais avec les frais de début de bail que l'agence immobilière mandatée peut appliquer. Certains frais peuvent être partagés, tels que les frais à la suite de la visite du bien, les frais de création du dossier locataire ou bien encore la rédaction du bail et la prestation de l'état des lieux d’entrée du locataire dans le logement.

Différents types de frais de gestion locatives

Les facteurs qui peuvent influencer les frais de gestion locative

Les tarifs pratiqués par l'agence mandatée dépendent du positionnement tarifaire de l’agence, mais pas seulement. Si le propriétaire bailleur a choisi de confier des tâches supplémentaires vis-à-vis du contrat de base qu'il a signé avec son mandataire, les frais facturés chaque mois seront mécaniquement plus élevés. Le propriétaire peut ainsi accéder à une garantie de loyers impayés souvent proposée en supplément par les agences mandatées.

Les frais d'établissement peuvent peser lourd sur la balance. Ces frais couvrent la réalisation de l'état des lieux d'entrée et de sortie du locataire et dépendent de la surface totale habitable du logement. Ces frais sont plafonnés à 3 €/m² charges comprises.

Les honoraires de mise en location sont également à prendre en compte dans le calcul du prix à payer. Ces frais, liés à la mise en location du logement, ne sont généralement pas inclus dans le contrat initial. Ils couvrent par exemple rédaction des annonces immobilières ou encore du bail de location.

Par ailleurs, les agences immobilières ne sont pas les seules habilitées à gérer des biens immobiliers. Un huissier de justice peut lui aussi être mandaté pour effectuer la gestion locative d'un bien. Le coût dépendra alors de la zone où se situe le bien. Les tarifs sont plafonnés ne peuvent pas dépasser les 12 euros/m² en zone très tendue, 10 euros/m² en zone tendue et 8 euros/m² dans les autres zones.

les facteurs d'influence des frais de gestion locative

Conclusion

Les frais de gestion locatives sont à prendre en compte par le propriétaire lorsqu'il réfléchit à la faisabilité et à la rentabilité de son projet locatif. En effet, les agences mandatées fixent leurs tarifs librement et peuvent facturer des extras, choisis par le propriétaire. Ces frais sont généralement calculés en fonction de la surface et de la zone géographique du bien mais également du montant du loyer charges comprises.

CONTINUER VOTRE NAVIGATION

274 biens disponibles en
vente
×

vente

Je recherche :

et
location
×

location

Je recherche :

Nos différents types de biens en vente et location en Mayenne, Orne, Sarthe et Ille-et-Vilaine

Maisons

226 annonces

Appartements

21 annonces

Belles demeures

17 annonces

Biens avec hectares

30 annonces

Structures agricoles / équestres

8 annonces

Loisirs / Gîtes / Plans d'eau

13 annonces

Les locations

12 annonces

Voir toutes nos offres d'Achat " . LANG ?>